Ou comment j'ai rencontré l'homme des bois et Flagada Jones.

canada_761

Notre agence de voyage nous avait vendu du rêve : "installation dans une auberge forestière au bord d'un lac. Dîner et nuit en forêt." On nous avait dit d'apporter un petit sac avec nos affaires, de quoi survivre pour la nuit, car on ne pourrait pas prendre nos valises (le bateau coulerait).

canada_731

canada_749

En revanche, on ne nous avait pas dit qu'on serait accueilli par Mathieu, dit "l'homme des bois", qui vit et travaille dans la forêt (il est également chasseur, tanneur et taxidermiste)(plombier à ses heures perdues). Pour lui, il y a deux types de personnes : ceux qui travaillent dans la forêt et les autres, les fonctionnaires ! (ahah, il ne savait pas à qui il parlait !)

canada_771

canada_773

canada_798

On ne nous avait également pas dit qu'on serait bien isolé (genre, il y a un serial killeur ou un ours qui traîne dans le coin, et la police met 8 mois pour retrouver nos corps), qu'il fallait un bateau pour y aller, qu'il ferait super froid dehors (en même temps, c'est la campagne !) et que l'hébergement serait rustique (mais chambre individuelle).

canada_801

canada_802

canada_805

canada_840

Et puis, le lendemain, au réveil, on a fait un petit tour d'hydravion (ben oui, on n'avait pas eu droit à l'hélico !) avec notre pilote, Flagada Jones (c'est pas facile de se concentrer sur les superbes paysages avec le générique de la bande à Picsou en tête !)(j'étais persuadée que Flagada Jones pilotait des hydravions, mais l'ami Google ne veut pas me le prouver : pour lui, c'est uniquement des avions) : 20 minutes au dessus des centaines de lacs, la forêt, les barrages à castor ! A 6 + le pilote, c'est vrai qu'on était un peu serré, mais j'étais contre la fenêtre, alors, ça ne me gênait pas ;-) On ne sent même pas le décollage ni l'amerrissage : finalement, notre pilote n'était pas Flagada Jones !

canada_923

canada_872

canada_878

canada_879

canada_882

canada_888

canada_906

canada_903

Si vous êtes intéressés, c'est la seigneurie du Triton, au Québec, qui nous a accueilli.