20h

Samedi soir, comme je recevais CopinedeTroyes pour le week-end et qu'on aime toutes les deux le patrimoine ET les people, on s'est demandé ce qu'on pourrait faire dimanche pour les journées du patrimoine. En feuilletant le Parisien, notre choix était vite fait : ce sera le groupe France Télévisions (dans le 15e) ou rien.

attente

Le lendemain matin et une heure et demie de transport plus tard (tiens, ça m'a fait penser à mes années étudiantes à l'IUT en face), on suit la foule en délire qui se dirige à l'arrière du bâtiment. On dépasse le panneau "1 heure d'attente", puis le panneau "2 heures d'attente", puis encore le panneau "3 heures d'attente" et... c'est tout. Et c'est déjà pas mal ! Il fait beau, il fait bon, on nous distribue des bouteilles d'eau (on aurait préféré des sandwichs pour la pause-déjeuner mais bon...) et un sac rempli de prospectus et autres gadgets (la longue attente m'a permis de comprendre comment fonctionnait le porte-clé horloge) donc on a pris notre mal en patience (et pis on comptait sur ceux qui se décourageraient...).

magazine
ni Rodgeur, ni les acteurs de Plus Belle La Vie n'étaient là... :-(

Cette situation me faisait penser à un mélange entre l'attente de la caravane du Tour de France et la parade de Disney. Toutes les heures, un ou plusieurs animateurs sortaient du bâtiment pour se faire prendre en photo et signer des autographes sur des cartons distribués par la chargée de comm ! C'est comme ça que je me suis retrouvée à hurler passer pour l'hystérique de service quand j'ai reconnu Cyril Hanouna (= "hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, c'est Cyriiiiiiiiiil Hanounaaaaaaaaaa", ma voix part dans les aigus dans ces moments-là)(haha j'adore l'ensemble costume/baskets : tu sais que tu n'es pas à l'antenne et qu'on voit tes pieds ?) et Laurent Delahousse (là, c'est le bras de CopinedeTroyes qui en a pris un coup)(argh, qu'est-ce qu'il peut être charmant en vrai...). Bizarrement, les effets étaient moindre pour Nelson Montfort ou Lionel Chamoulaud. Le plus drôle, c'était d'entendre les commentaires de mes voisins qui ne reconnaissaient pas forcément au premier coup d'oeil les animateurs : "c'est pas celui qui fait Intervilles ?" (il ne faut pas réduire Nelson Montfort qu'à Intervilles), "ah, mais c'est le gars de la météo sur France 3" (Jean-Marc Souami était tout sourire), "ah, mais ce sont les journalistes des journaux de France 3" (Catherine Matausch et Francis Letellier), "oh, mais c'est François Cluzet""mais il travaille à France 2 ?""t'es sûre que c'est lui ?" (il était l'invité d'une émission).

delahousse

Sinon, la visite était sympa : visite du car satellite, de la régie et des plateaux du 20h, de télé-matin/c'est au programme et de ce soir ou jamais par des techniciens tous aimables (même au bout de la 128e visite) et passionnés : on sent qu'on est dans le service public ;-)

telematin

Pour la petite histoire, alors que j'étais en train de mater le cul regarder le staff de Cyril Hanouna, je me suis pris les pieds dans les barrières et je me suis retrouvée en moins d'une seconde le cul par terre et les quatre fers en l'air (j'ai dû être judokate dans une vie antérieure pour avoir le reflexe de tomber sur le dos : je serais tombée sur le menton et c'était direction hôpital en face et adios visite de Francetélé). Comme je suis bien élevée, je suis tombée en silence et je pouvais crever pour qu'un membre du staff vienne prendre de mes nouvelles. Remise de mes émotions (mais pas des énormes bleus qui étaient en train de se former sur mes 2 genoux, ma hanche et ma tête)(quand je tombe, c'est pas de la gnogniotte), j'ai chopé Cyril Hanouna pour un autographe et discussion formelle "c'est quoi ton prénom ?""ça va" (= bah non, pas trop mais j'ai essayé d'être digne de Rachel après sa chute quand elle voit Ross et Julie à l'aéroport) et hésitage de tapage de bise (puis finalement non... Il a dû avoir des consignes en rapport avec la Grippe A vu que certains animateurs l'ont déjà chopé !).

hanouna

Pour voir d'autres photos, c'est sur mon Flickr.

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Bookmark and Share