La fin de l'année scolaire arrive et par chez nous, c'est l'heure des mutations. Et qui dit mutation, dit départ et arrivée. Qui dit pot autour d'un verre pour fêter ça ! J'ai pas mal travaillé dans l'administration et pour n'importe quel prétexte, un pot peut être organisé. Sauf là où je travaille. J'ai fait plus de pots en un mois de vacation qu'en 6 mois de titularisation.

pot

Si c'est vous qui partez :

1ère étape : le plus simple est de tout organiser vous-même. Ca vous évitera de vous coltiner des gens que vous ne voulez pas voir à votre départ. A moins que vous aimiez tout le monde... mais généralement, dans une grosse boîte, il y en a toujours un/une que vous ne pouvez pas saquer, non ?

2ème étape : trouver une date. Entre les vacances des uns et les réunions des autres, ce n'est pas facile de trouver un créneau pour tout le monde. Cela se passe généralement un jeudi (pour ceux qui sont en week-end prologé le soir même) ou un vendredi pour un avant-goût du week-end. Le mieux, c'est pendant la pause-déjeuner ou à l'heure du thé (d'ailleurs, il y a certains pots qui s'éternisent du déjeuner ou goûter, mais ça, c'est pour les glandus), et même parfois, c'est un petit-déjeuner. Bon, après, c'est dur-dur de retourner dans ses dossiers... Arrangez-vous pour que la date du pot corresponde à votre dernier jour de travail. Parce qu'enchaîner un pot de départ puis rester dans sur votre lieu de travail encore 3 semaines, ce seront les 3 semaines les plus longues de votre vie... Surtout, si vous avez envie de partir !

3ème étape : apporter la bouffe et les boissons. Pour la bouffe, il faut du sucré et du salé, en petites parts. Pour la boisson, tout dépend de l'heure et de l'ambiance, mais il est préférable de prévoir des boissons alcoolisées ET des boissons sans alcool. Parce qu'avec le stress de l'organisation et votre boss qui vous parle, vous parle, vous parle, vous allez être vite saoulé si vous buvez trop de champ' (et pis, vous allez vous ruinez si vous achetez que des bouteilles de Champ'. Mais vos collègues se souviendront mieux de vous comme ça ;-)

4ème étape : distiller quelques idées-cadeaux à un de vos collègues pour votre pot. Genre : "bon, on est à 6 semaines de Noël, j'ai bien envie de m'acheter un radio-réveil luminothérapie, mais je vais attendre un peu..."

5ème étape : préparer un petit discours. Ne pas pleurer. Restez digne, vous pourriez revenir par un malheureux concours de circonstance (hum...).

6ème étape : montrer que vous êtes triste de partir et que vos cadeaux vous plaisent. Même si ce n'est pas vrai.

7ème étape : partir pour de bon. Ne pas pleurer. Restez digne, vous pourriez revenir par un malheureux concours de circonstance (suite à cet article, je vous avais bien dit que j'avais la poisse...)

8ème étape : préparer votre prochain pot d'arrivée !

pot2

Si un(e) collègue part :

1ère étape : vérifier que vous êtes bien invitée.

2ème étape : vérifier que vous êtes bien disponible. Ce serait dommage de louper la larmichette de votre collègue.

3ème étape : proposer votre aide. Vous pourriez faire une tarte au chocolat/nutella ou apporter du jus de kiwi. Ou ne rien faire.

4ème étape : collecter des soussous pour acheter un cadeau de départ. En étant discret, faites le tour de tous les collègues et cachez bien l'enveloppe (ce serait dommage de se faire piquer les sous pour un malotru). Le cadeau doit correspondre à la personnalité du collègue : ses hobbies (on a offert dernièrement un maillot de foot personnalisé à un collègue fan de foot. On avait pensé à une grille de lotofoot mais on avait récolté trop de sous), son caractère ou ses habitudes.

5ème étape : préparer votre estomac. Vous allez vous goinfrer gratuitement alors autant en profiter. Mais, quoiqu'il en soit, restez digne. C'est elle/lui qui part, pas vous. Vous risquez de croiser des collègues jamais vu auparavent (c'est fou comme l'appel de la nourriture gratuite fait venir les gens)(d'ailleurs, si ça se trouve, il y a des gens qui sont spécialisés dans la tournée des pots et qui ne travaillent même pas avec vous : c'est comme dans les mariages, je suis persuadée qu'il y a des gens qui squattent les vins d'honneur en faisant croire qu'ils connaissent un des deux mariés). Cette réputation risque de vous coller à la peau un certain temps : "eh, Youggie, je t'ai ramené des croissants. J'ai vu que tu aimais ça. Un sixième ne peut pas te faire de mal" Dégage, gros c**...

6ème étape : dire un petit mot (gentil) à votre collègue sur le départ. Même si on vous a invité au pot parce que vous l'avez croisé un jour à la cantine/parce que ça sentait bon dans le couloir/parce que vous l'avez aidé à installer la salle.

7ème étape : faire des réserves pour votre dîner (vous n'avez plus rien dans votre frigo). Mais discrètement.

8ème étape : comparer les différents pots. De toute façon, le prochain est dans une semaine ;-)